Blogue de José Brito créé dans le cadre de l’inscription au CLOM - REL2014 : http://rel2014.mooc.ca/ - CC - BY - SA

Accueil > Billets > Poursuivre après le CLOM ? Oui !

Poursuivre après le CLOM ? Oui !

vendredi 25 avril 2014, par José

Lors de la visio-conférence du #CLOM_REL avec Dave Cormier concernant les différents types de CLOM, Hélène Fournier a écrit sur le Framapad :

"Dave Cormier nous partage aussi son expérience #rhizo 14- voir aussi Dave’s Educational Blog—http://davecormier.com/edblog/2013/12/27/rhizomatic-learning-an-open-course-rhizo14/
Ici, six semaines de cours ont été planifiées, puis les participants ont pris le contrôle de la formation et développés la suite, soit quelques autres semaines de cours.
L’idée qu’on puisse continuer REL2014 même après la fin du 9ème cours... Qu’en pensez-vous ?"

Bruno Tison a réagi positivement à cette proposition, mais la visio-conférence qu’il proposait n’a pas eu lieu. Il proposait aussi que des ateliers thématiques mensuels aient lieu.

Je pense, pour ma part, que plutôt que le CLOM lui-même qui arrive à son terme en tant que tel, c’est le réseau des personnes qui se sont groupées autour du #CLOM_REL 2014 qui est important : ce sont des personnes qui partagent un intérêt commun, qui ont des expériences complémentaires et des interrogations proches. Tous ceux qui se sont exprimés ont également indiqué leur désir de poursuivre les explorations qu’ils n’ont pas pu terminer ou démarrer par manque de temps, sur les thématiques, pistes, découvertes faites individuellement et collectivement au cours de ce CLOM. J’en suis, l’offre était riche et abondante et le temps de cueillette limité, d’autant que je me suis lancé dans un labour intense.

L’une des formes du maintien du contact est dans la poursuite de l’activité sur son blogue personnel, dans le groupe Diigo et dans les discussions de la sauterelle par les commentaires sur les publications, si la sauterelle reste active après la clôture du cours. Le restera-t-elle et continuera-t-elle à indexer les publications ? Sachant que c’était par le billet quotidien qu’on prenait le mieux connaissance des nouvelles publications, qu’en serait-il si celui-ci n’était pas maintenu ?

Une autre hypothèse serait de disposer d’un lieu commun (wiki ? site de type Drupal permettant de disposer de blogs personnels sous une enveloppe commune ?) où ceux qui souhaitent poursuivre un bout de chemin ensemble mettraient ainsi en commun. Le classement par tags (médatonnées) de chaque production permettrait de regrouper les interventions au sein de la plateforme commune. Si lieu commun, qui le crée et sous quelle forme ?

Je serais personnellement intéressé par la poursuite et prêt à participer à l’élaboration de la forme à lui donner avec celles et ceux qui le souhaitent également.

Messages

  • Je n’ai pas vu la date de visio-conférence proposée par Bruno Tison J’avais pour ma part proposé le 7 mai. En effet, c’est peut-être un peu juste pour faire ça ce mercredi 30 avril, il faut un peu de temps pour que les gens se mobilisent, non ?

    J’aime bien l’idée d’ateliers thématiques et avais même soumis quelques thèmes, comme apprendre à utiliser les logiciels libres pour créer les REL, avoir l’aide d’un documentaliste pour savoir utiliser le standard LOM, par exemple.

    Sur le premier thème, je peux donner quelques explications sur Gimp (retouche photo), Inkscape (dessin vectoriel), Scribus (PAO), Kdenlive (montage vidéo), Wordpress (blog-CMS), Renpy (visual novels) ; je connais aussi HTML et CSS, et un peu les langages python et javascript...

    Le site REL2014 (ou son blog, à défaut) me semble le plus pertinent comme point de rendez-vous si on peut le gérer nous-mêmes et avoir au moins accès au billet quotidien, effectivement, ou alors il faudrait utiliser mieux la page Facebook, que personne n’a trop remarquée jusqu’ici.
    Un wiki est très pratique aussi si quelqu’un a un espace d’hébergement approprié et facile d’accès. Attention au risque de spam, cependant, il faudra sans doute le modérer à un moment donné. Mais c’est mieux que juste rester chacun sur son blog et commenter par-ci, par-là. J’ai un peu moins confiance dans les réseaux informels, j’avoue.

    Peut-être que Dave Cormier a d’autres idées à nous proposer ?